Halifax, mon chagrin

> Trouver le livre en librairie

A l’automne 1917, Halifax connait une série de meurtres par noyade incompréhensibles. Quelqu’un en veut manifestement aux personnes présentes sur le Mackay-Bennett, le bateau ayant procédé à la récupération des corps des victimes du Titanic.
Les enquêteurs découvrent en effet que les victimes sont les « décideurs » faisant partie de l’équipage : croque-mort, révérend, docteur, embaumeur, glacier… une équipe réunie par une entreprise funéraire locale qui a tout organisé dans l’urgence de la catastrophe. Le gérant de cette entreprise s’appelle Roy Collins. Il est d’origine indienne. En général, cela n’aide pas à se sortir de situations délicates…

21,00

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

21,00

> Trouver le livre en librairie

A l’automne 1917, Halifax connait une série de meurtres par noyade incompréhensibles. Quelqu’un en veut manifestement aux personnes présentes sur le Mackay-Bennett, le bateau ayant procédé à la récupération des corps des victimes du Titanic.
Les enquêteurs découvrent en effet que les victimes sont les « décideurs » faisant partie de l’équipage : croque-mort, révérend, docteur, embaumeur, glacier… une équipe réunie par une entreprise funéraire locale qui a tout organisé dans l’urgence de la catastrophe. Le gérant de cette entreprise s’appelle Roy Collins. Il est d’origine indienne. En général, cela n’aide pas à se sortir de situations délicates…

UGS : 9782956781486 Catégorie :

Description

L’intrigue à suspens constitue la colonne vertébrale de ce récit magnifiquement illustré. Toutefois, plusieurs autres thématiques viennent l’alimenter :

Des faits historiques méconnus en lien avec des catastrophes maritimes y sont évoqués, celle du Titanic étant la plus célèbre.
Mais il est aussi question de discrimination raciale et de violences institutionnelles envers les minorités.
Cette cruelle réalité y est dépeinte simplement, sans verser dans le réquisitoire ou la caricature.

Les critiques parues sur l’internet :

Le Figaro Nautisme (10/05/2020)

Thierry Bellefroid commente sur la RTBF (05/05/2020)

Sur Bédéthèque – Erik 67 (27/07/2021)

Patrice Gentilhomme commente sur ACTUABD (10/05/2021)

Dans Casemate (mai 2021)

Une analyse sur le blog de Catherine Jordy (10/06/2021)

Laurent Lessous commente sur BDZOOM (07/05/2021)

L’union (14/09/2021)

L’équipe de GNAPP s’y intéresse ! (10/07/2021)

Sur Seableue, Arielle a adoré (24/05/2021)

Alexis Seny, la culture c’est son truc (11/06/2021)

 

Informations complémentaires

Poids 0.741 kg
Dimensions 31 × 22 × 1.5 cm
Type article

Numéro dans la série

Auteurs

,

Editeur

Date de mise en vente

Nombre de pages

Genre

Public

Description

L’intrigue à suspens constitue la colonne vertébrale de ce récit magnifiquement illustré. Toutefois, plusieurs autres thématiques viennent l’alimenter :

Des faits historiques méconnus en lien avec des catastrophes maritimes y sont évoqués, celle du Titanic étant la plus célèbre.
Mais il est aussi question de discrimination raciale et de violences institutionnelles envers les minorités.
Cette cruelle réalité y est dépeinte simplement, sans verser dans le réquisitoire ou la caricature.

Les critiques parues sur l’internet :

Le Figaro Nautisme (10/05/2020)

Thierry Bellefroid commente sur la RTBF (05/05/2020)

Sur Bédéthèque – Erik 67 (27/07/2021)

Patrice Gentilhomme commente sur ACTUABD (10/05/2021)

Dans Casemate (mai 2021)

Une analyse sur le blog de Catherine Jordy (10/06/2021)

Laurent Lessous commente sur BDZOOM (07/05/2021)

L’union (14/09/2021)

L’équipe de GNAPP s’y intéresse ! (10/07/2021)

Sur Seableue, Arielle a adoré (24/05/2021)

Alexis Seny, la culture c’est son truc (11/06/2021)

 

Informations complémentaires

Poids 0.741 kg
Dimensions 31 × 22 × 1.5 cm
Type article

Numéro dans la série

Auteurs

,

Editeur

Date de mise en vente

Nombre de pages

Genre

Public